Actualité Locale

Visite en EHPAD

EHPAD public, EHPAD privé

Dans le cadre de mon travail parlementaire, j’ai souhaité me déplacer dans deux EHPAD situés sur ma circonscription, l’un public, l’autre privé. J’ai voulu me rendre compte sur le terrain des conditions de travail des personnels et des conditions de vie des résidents.

Le 20 avril, je me suis rendue à la résidence Força Réal à Millas afin de rencontrer les salariés et les résidents. Mme VERGNET, la directrice, dont je salue la compétence et le professionnalisme, Mme BEFFARA, maire de Millas et présidente du conseil d’administration et Mme VERGNETTES, cadre de santé, m’ont accompagnée dans ma visite. Cet établissement public, qui peut recevoir jusqu’à 82 personnes en situation permanente, propose trois services : l’hébergement, l’accueil de jour et les soins à domicile sur le canton de Millas. La résidence est agréée par l’Aide Sociale et conventionnée par la Caisse Régionale d’Assurance Maladie.

Puis le 3 mai, c’est à la résidence privée mutualiste de Pézilla-la-Rivière que j’ai été très bien reçue par M. LAVIER, directeur, en présence de Mme CARRASCO, directrice adjointe de la Mutualité Française Grand Sud. J’étais accompagnée par Mmes MIFFRE et MCKENZIE, élues de la commune. Cet EHPAD, dirigé avec la volonté d’être toujours dans l’innovation pour une meilleure qualité de vie des résidents, a ouvert en 2010. Il peut accueillir 77 personnes en longue durée et 8 en accueil de jour. C’est un établissement de statut privé, à but non lucratif, géré par l’association « Les Résidences Catalanes Solidarité Sénior ». Il fonctionne en partenariat conventionnel avec l’ARS Occitanie et le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales.

Avec ces différents acteurs, nous avons pu mener des discussions autour du bien vieillir, et du « faire mieux à enveloppe constante », en cherchant à mettre en œuvre des outils et des méthodes innovantes. Je suis d’ailleurs admirative du travail formidable engagé par les équipes de direction et les encadrants, au service de nos aînés.

Le Gouvernement a pleinement conscience de la situation tendue de nombreux établissements et il s’est saisi du dossier en commandant un rapport parlementaire qui a été rendu en début d’année. Des préconisations y ont été dégagées et le Gouvernement devrait présenter un projet sur le sujet dans les prochains mois.