BILAN DE MANDAT

Edito

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Depuis 2017, je me suis engagée, avec mes collègues de la majorité présidentielle, à mener à bien la transformation en profondeur de notre pays, pour laquelle j’avais été élue.
Je me suis investie plus particulièrement dans les secteurs de l’économie et l’emploi, de l’égalité femmes/hommes, de la mobilité, de l’activité touristique, de l’amélioration de la qualité de vie et des services de proximité, de la garantie de l’ordre public et du respect des principes républicains.
Mes actions sont synthétisées dans ce document montrant les avancées obtenues.
Les mesures initiées avant la pandémie avaient permis de rendre notre pays plus robuste pour affronter les difficultés, en luttant contre les inégalités de destin, en créant massivement des emplois, en augmentant le pouvoir d’achat des Français, en renforçant l’attractivité de notre territoire, en libérant les énergies entravées par des décennies de réformes trop longtemps différées et en retrouvant une véritable crédibilité aux yeux de nos voisins européens.
Cette dynamique de transformation a été stoppée par la crise sanitaire mondiale qui a mis à mal notre économie et profondément bouleversé nos vies.
Ensemble, nous avons tenu. La vaccination (73,2% de la population totalement vaccinée en octobre 2021) permet de renouer avec la qualité de vie qui nous est chère. L’important était de protéger les Français et l’Etat a organisé le « quoi qu’il en coûte » avec un plan de relance inédit.

C’est un déploiement sans précédent d’investissement public (100 milliards d’euros) pour préparer la France de demain autour de trois priorités :
• Ancrer la transition écologique dans les territoires
• Renforcer la compétitivité de la France
• Développer la cohésion sociale et solidaire dans les territoires

Pendant la crise, les Français ont montré un sens de l’engagement et de la solidarité hors du commun. Je tiens à saluer ici ceux qui ont été en première ligne et plus particulièrement les soignants. Le « Ségur de la santé » prend en compte leur investissement et instaure les mesures qui devenaient nécessaires (notamment : + 290 euros/mois pour des infirmier(e)s et 19 millions d’euros pour les hôpitaux et les EHPAD).
Aujourd’hui, la croissance repart et notre économie retrouve son niveau « d’avant » la crise grâce au vote de la réforme fiscale la plus courageuse des 20 dernières années (baisse du taux d’impôt sur les sociétés à 25%, des impôts de production et des impôts qui pèsent sur les ménages et les entreprises -50 milliards au total-, mise en place du prélèvement forfaitaire), les votes du Fonds de solidarité, du prêt garanti par l’Etat et de l’indemnité d’activité partielle… Nous comptons sur plus de 6% de croissance et un taux de chômage ramené à 7,6% qui nous permet d’envisager, pour la première fois depuis 50 ans, le retour au plein emploi.
Malgré tout, il est nécessaire de tirer lucidement les enseignements de cette crise.
Le Gouvernement travaille à un plan d’investissement dédié à l’innovation pour permettre la souveraineté française du 21ème siècle (nouvelles filières industrielles de technologies de pointe: semi-conducteurs, spatial, biotechnologies, hydrogène vert, intelligence artificielle et calcul quantique…).
A l’Assemblée nationale, je m’investis actuellement au sein d’une mission spéciale créée, dans cette dynamique, sur l’enjeu de la résilience nationale. Son objectif est la remise d’un rapport dégageant des principes et des priorités pour guider notre stratégie.
En qualité de commissaire des affaires économiques, je viens d’être nommée rapporteure d’une mission parlementaire sur le tourisme durable de montagne qui me tient particulièrement à cœur pour le développement des hauts cantons de ma circonscription.

Notre politique est cohérente, volontariste et permanente. Soyez assurés que, jusqu’à la fin de mon mandat, je prendrai toute ma part, en faiseurs du possible, pour une France du 21ème siècle plus forte.

Fidèlement

Laurence GAYTE

Télécharger la brochure ici