Chers concitoyens,

40 mois se sont écoulés depuis que j’ai été élue députée de la 3ème circonscription des Pyrénées-Orientales. J’ai conduit mon mandat avec fierté et détermination pour l’amélioration de votre vie quotidienne et pour la prise en compte de notre territoire.

40 mois marqués par des crises successives et par des catastrophes qui nous ont personnellement marqué comme l’accident de Millas ou la tempête Gloria. Ces épreuves nous ont permis de nous rassembler derrière des objectifs communs et de redéfinir nos priorités.

40 mois de travail assidu à l’Assemblée nationale pour élaborer et voter les lois, et aussi, en circonscription, auprès de vous, pour la vérification de leur bonne mise en œuvre sur le territoire. Beaucoup de rencontres et d’échanges avec les citoyens, les élus, les entreprises et les associations ont enrichi et nourri ma connaissance de l’impact des lois localement et m’ont permis de remonter au Gouvernement les réalités de terrain.

Cette synthèse présente mon travail législatif à l’Assemblée nationale, les missions qui m’ont été confiées par le Parlement et par le Gouvernement ainsi que mes principales actions sur la circonscription.

Depuis 2017 beaucoup de chemin a été parcouru au niveau national avec des avancées notoires tant au niveau économique que social (sources INSEE 2020) :

  • Augmentation du pouvoir d’achat avec un gain moyen de 590 euros pour les 80% de ménages qui ne paient plus la taxe d’habitation.
  • Plus de 500 000 emplois crées depuis le début du quinquennat. Taux de chômage à 8,5% (deuxième trimestre 2019), soit le plus bas niveau depuis 2009.
  • 15 milliards d’euros investis sur l’apprentissage sur 5 ans.
  • Augmentation moyenne de 1% du niveau de vie des ménages soit un gain de 250 euros en moyenne par personne.
  • Baisse du taux de pauvreté de 0,7 % grâce à des mesures de pouvoir d’achat comme la revalorisation de la prime d’activité.
  • Augmentation de l’allocation de solidarité pour personnes âgées à 903 euros.

Avec les mesures d’urgence : prêt garanti par l’Etat, fonds de solidarité, dispositif d’activité partielle… Nous avons mis tout en œuvre pour protéger les entreprises et les salariés. Avec le plan de relance, nous nous engageons à renouer avec la dynamique de transformation de la France que nous avons initiée avant la crise et de construire la France de demain. Ce plan doit irriguer tous les territoires. Vous pouvez me faire confiance pour que notre département en soit largement bénéficiaire.

Je reste plus que jamais engagée à vos côtés

Laurence Gayte

Téléchargez le document de présentation du bilan de mi-mandat ici