Le trait d’union ferroviaire entre Perpignan, le Conflent et les hauts cantons est rétabli depuis hier. Je salue l’action de notre premier ministre, Jean Castex, pour l’accélération des derniers travaux.

Le premier train de 6h50 en partance de Perpignan est parti à l’heure et nous étions attendus par un comité d’accueil d’élus, usagers et personnel SNCF.
J’ai pu y recueillir la satisfaction du maire de Villefranche-de-Conflent, Patrick Lecroq, ainsi que des usagers du train en la personne d’Enric Balaguer, président de l’association Train-en-Têt.